Magicien mentaliste à Paris : histoire du mentalisme

Jean-Eugène Robert-Houdin

Magicien mentaliste à Paris : histoire du mentalisme

Selon Wikipédia le mentalisme se définit comme « un art du spectacle qui consiste à créer l’illusion de facultés paranormales ou d’une spécialisation dans la maîtrise des capacités mentales humaines (télépathie, la psychokinésie, l’hypermnésie, clairvoyance, etc.), dans l’objectif de divertir un public« .

Autre définition : c’est également une discipline à part entière dans le monde de l’illusionnisme. Il permet de créer des illusions psychologiques, comme par exemple le décryptage d’informations secrètes, réaliser des prédictions, transmettre des informations par télépathie, créer des coïncidences impossibles, lire dans les pensées. Le mentalisme peut être présenté soit en petit comité soit dans une salle pour un public nombreux. Le mentalisme moderne propose des expériences dans un but : questionner le public, surprendre et divertir.

Il ne s’agit ni de voyance, ni de phénomène surnaturel mais des techniques qui ne doivent aboutir qu’à faire oublier le quotidien, amuser et laissez une trace mémorable, le tout chargé d’émotion.

L’histoire du mentalisme

Jean-Eugène Robert-Houdin
Jean-Eugène Robert-Houdin

Plusieurs grandes figures ont marqué l’histoire du mentalisme. Cette discipline apparaît au XIXe siècle lorsque la recherche psychique fut notamment abordée par le père de la prestidigitation moderne, Jean Eugène Robert-Houdin, né en 1805 et décédé en 1871. Cet ancien horloger devenu prestidigitateur, réalisait des expériences télépathiques sur scène. Dans son ouvrage « Comment on devient sorcier » il en offre à ses lecteurs des descriptions particulièrement détaillées et définit cette pratique comme « une influence matérielle sur la volonté des téléspectateurs, prévue pas des stratagèmes particulièrement ingénieux et souvent forcée » par des subtilités fort habiles.

Dans son sillage de nombreux confrères s’illustrèrent également dans cette discipline, à commencer par Alexander Hermann, également connu sous le nom de Herman le grand qui avec son frère Carl Hermman s’inspirèrent de ces techniques.

Autre figure illustre : John Henri Anderson, magicien également connu sous le nom de « Grand sorcier du Nord » qui fut l’un des pionniers de l’art de la magie de rue. En avance sur son tempsn, c’était un excellent communicant. Il officiait dans des théâtres de la capitale anglaise en 1840, où ils présentaient de nombreux spectacles.

Comment ne pas évoquer également l’une des plus grandes célébrités du monde métaphysique du XIXe siècle, à savoir les conseils et Daniel Douglas Home. Ce dernier doit sa renommée américaine à ses représentations basées sur la lévitation. Il parcourra l’Europe en 1855. Deux ans plus tard il publia son livre « Lights and Shadows of Spiritualism », où il détaille les tours employés par les médiums. Très au fait des diverses techniques des charlatans, il se méfiait particulièrement de toutes les personnes qui affirmaient détenir des pouvoirs.

Excellent télépathe américain, figure brillante du mentalisme, Irving Bishop marqua les esprits en conduisant une voiture les yeux bandés pour les rues d’une ville. Contemporain de Daniel Dunglas Home, il publia en 1880 un ouvrage intitulé Second Sight Explained, qui décrivait les méthodes utilisées par les médiums. Il dénonçait lui aussi des charlatans.

Victor Segno, mentaliste
Victor Segno, mentaliste

Enfin Victor Segno prétendait être en mesure d’émettre des ondes cérébrales permettant la guérison de maladies. Il fonda un mouvement auquel chacun pouvait adhérer pour un dollar, en échange de la promesse d’une réussite personnelle. Il prétendait envoyer à distance ses abonnés des vibrations positives. Bien que sa méthodologie puisse prêter à sourire, il est l’auteur de travaux remarquables sur le développement personnel et à l’origine de l’American Institute of Mentalism.

Victor Segno publia également un livre intitulé The Law of Mentalism. Dans cet ouvrage il définissait le mentalisme comme « la source de toute intelligence ainsi que de tout accomplissement physique, social, mental, spirituel, scientifique, artistique et mécanique, la base de toute connaissance, la cause de tous bonheur comme de tout malheur, de la santé ou de la maladie, du succès ou du succès. Le mentalisme est l’action harmonieuses des trois facultés les plus puissantes de l’organisation mentale. La première est la pensée, la deuxième est l’énergie ethérique et la troisième la volonté. »

HIRO Classic and Digital Performer
Magicien Mentaliste depuis 15 ans, mon expérience artistique est au service de votre événement. C'est avec passion que je vous accompagne sur vos projets !
Open chat