Magicien mentaliste à Paris : le secret

Magicien mentaliste à Paris : le secret

Magicien mentaliste à Paris : le secret

Magicien mentaliste à Paris : le secret
Magicien mentaliste à Paris : le secret

D’un point de vue étymologique le secret se définit comme « ce qui n’est connu qu’un très petit nombre de personne ». (source : Larousse)

C’est une notion essentielle dans le domaine de la prestidigitation et du mentalisme. Il est également synonyme de silence sur une chose, confier de discrétion. En d’autres termes, ce mot définit un événement une information à laquelle vous n’avez pas d’excès ou selon les circonstances qu’il faut enfouir au fond de vous-même afin qu’elle ne soit pas divulguée.

En corrélation et de manière sous-jacente, un secret permet par conséquent de détenir le pouvoir de le trahir. C’est bien là tout le problème, quand on connaît les failles de l’être humain ! Depuis la nuit des temps, les secrets en magie se transmettent. Garder un secret apparaît au premier abord relativement simple. Mais la réalité est moins évidente et les fonctions de secrets sont souvent difficiles à définir, dans la mesure où l’exigence de discrétion se heurte parfois à des impératifs comme par exemple les intérêts sociaux.

Un secret peut disparaître le jour où il est connu de tous. C’est ce qu’on appelle le « secret de polichinelle ». Par voie de conséquence le tour de magie n’existe plus.

A y regarder de plus près, le secret est également associé à beaucoup d’autres mots et expressions, comme par exemple garder le secret, trahir un secret, affaire secrète, passion secrète, secrets de la nature, secret contre la maladie, secret de famille, agent secret. Tous ces termes ont pour point commun une notion de mystère

En magie et en mentalisme, le secret n’a qu’un seul but : conserver des savoir-faire à l’abri des regards et rendre la prestation toujours plus impressionnante. Sinon la prestidigitation n’aura plus lieu d’être ! Les conditions de représentation mais aussi les détails qui font tout le sel d’une illusion sont garder cachés afin de d’instaurer la notion de mystère, primordial la réussite du tour de magie.

Il n’existe que deux cas de figure ou le magicien mentaliste peut briser le serment du secret. La première est celle de la divulgation un candidat ou un ami, voir un complice. C’est ce qu’on appelle « la vulgarisation de secret ». Autre cas de figure l’initiation, avec une révélation donnée dans le cas d’un apprentissage du métier soit par des vidéos et des ouvrages.

Un commentaire sur “Magicien mentaliste à Paris : le secret

  1. Pingback: Magicien mentaliste à Paris : L’art de l’évasion ou escapologie – Magicien mentaliste à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.