Magicien mentaliste à Paris : la cartomagie

Définition magie - Magicien mentaliste à Paris
Magicien mentaliste à Paris : la cartomagie
Magicien mentaliste à Paris : la cartomagie

Après avoir évoqué le close-up ou encore l’escapologie, détaillons un peu plus un autre courant de la magie : la cartomagie, ou cartomanie.

Cette dernière est une discipline à part entière dans le monde de la prestidigitation. Il existe tellement de types de magie, depuis le renouveau de la magie en passant par la magie nouvelle ! Comme l’indique son étymologie, la cartomagie est dédié » exclusivement aux cartes. Les spécialistes de ce courant sont des cartomanes ou cartomagiciens.

Ces derniers manipulent avec une certaine dextérité des cartes à joueurs pour produire des illusions.

Le plus souvent, la cartomagie est pratique de prêt, en magie rapprochée dite « close-up ». Toutefois, certains tours de carte qui peuvent être réalisés comme tour de scène. Dans ce cas, ils uniquement basés sur l’effet visuel : apparition de cartes de nulle part, disparition, lévitation…

Si Jean-Eugène Robert-Houdin est considéré comme le père de la magie moderne, il en va de même pour Johann N. Hofzinser qui, lorsqu´il parlait de la cartomagie, disait qu’elle était « la poésie de la magie« .

Apprendre la cartomagie

Comme nous l’avons déjà évoqué dans notre article « Apprendre la magie », la prestidigitation, et la cartomagie en particulier, nécessitent une certaine abnégation et de nombreuses heures de répétitions pour parvenir au résultat escompté. Comme d’autres disciplines artistiques, le piano par exemple, le cartomane doit « faire ses gammes », effectuer un travail technique afin de s’assurer que toute manipulation réalisée ne puisse être soupçonnée. Au-delà de cet aspect technique, un tour de cartes doit également soigner sa présentation, raconter une histoire. En ce sens, il existe même les jeux à histoire, un genre spécifique en soi, où l’illusionniste raconte une histoire en utilisant les cartes présentent dans son jeu, en respectant l’ordre, même après un mélange. La cartomagie peut notamment être apprise dans des clubs et dans des ouvrages spécialisés.

Les cartes utilisées en cartomagie

Les cartomanes vouent un culte à leur instrument de travail ! Ils emploient des cartes d’un jeu normal au format poker2, qui se compose de 52 cartes en quatre familles ou couleurs (pique, cœur, carreau, trèfle). Dans chaque famille on distingue les cartes à points (de l’as au 10) et les figures (valet, dame, roi). Ces outils indispensables requièrent de nombreuses qualités pour être manipulées : durabilité, flexibilité, glissant. Les marques fétiches des magiciens cartomanes sont Bicycle, Bee, ou encore Tally-Ho, tous produits par la United States Playing Card Company  (USPCC) de Cincinnati, considéré comme une référence en la matière.

La manipulation des cartes

Les tours de cartes peuvent être exécutés grâce à des manipulations ou à contrario sans la moindre dextérité : les tours automatiques exploitent des propriétés mathématiques pour fonctionner, les tours d’adresse ont leur principe basé sur des manipulations de cartes. Chacune a ses avantages et demeure un genre en soi. On trouve d’ailleurs dans les boutiques de magie aussi bien des Anthologies de tours automatiques que des DVDS et autres ouvrages détaillant les nombreuses manipulations nécessaires pour berner le spectateur. Lors de leur exécution, les manipulations doivent être réalisées de la manière la plus discrète et la plus naturelle possible. Tel est le secret de la réussite d’un bon tour de cartes.

Les fioritures

Difficile également de ne pas faire mention des fioritures (« flourishes« , en anglais). Il s’agit de manipulations purement esthétiques, destinées à prouver la dextérité du prestidigitateur. Quelques exemples de fioritures : éventails, cascades de cartes, coupes complexes, etc.. Les fioritures constituent un domaine à part entière dans la cartomagie, et l’abréviation XCM (eXtreme Card Manipulation) désigne la discipline consistant à réaliser les fioritures les plus difficiles. L’appellation a été créée par David Beyer, plus souvent connu sous le pseudonyme de De’vo Vom Schattenreich, qui voulait renforcer la distinction entre flourishing et XCM et faire de cette dernière un art à part entière. l’XCM est caractérisée par une abondance de mouvements différents : coupes simples ou multiples à une ou deux mains, mélanges à une ou deux mains, éventails, accordéons (springs), cascades, étalements (spreads), mouvements sur table, mouvements aériens.

L’eXtreme Card Manipulation ne doit cependant pas être confondue avec la Cardistry. où les manipulateurs semblent se concentrer presque exclusivement sur les coupes multiples à deux main

Cartomanes célèbres

Tous les magiciens ou presque sont des adeptes de la cartomagie. Parmi les cartomanes les plus célèbres citons le premier d’entre eux, le « Professeur » alias Dai Vernon. D’autres grandes figures ont marqué l’histoire de la cartomagie : Edward Marlo,  Fred KapsHarry LorayneEd Marlo, les français BébelBernard BilisJean-Pierre VallarinoDominique Duvivier. Sans omettre l’espagnol Juan Tamariz Dani DaOrtizRoberto Giobbi.

Magicien mentaliste à Paris, le prestidigitateur est un adepte de la cartomagie. Si vous voulez voir ce spécialiste de la magie close-up, que ce soit dans la capitale française ou dans d’autres villes comme Monaco, LyonAnnecyMontélimarValenceMâcon. Chambéry, ou même en Suisse romande notamment à MontreuxLausanne. et Genève, demandez un devis via la rubrique contact.

Cet illusionniste sera ravi de vous répondre en moins de 24 h à votre devis !

Un commentaire sur “Magicien mentaliste à Paris : la cartomagie

  1. Pingback: Magicien mentaliste à Paris : les grandes illusions – Magicien mentaliste à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.