Magicien mentaliste à Paris : la neuromagie

Magicien mentaliste à Paris
Magicien mentaliste à Paris : la neuromagie
Magicien mentaliste à Paris : la neuromagie

Comme nous l’avons évoqué dans notre précédent article, il ne faut pas se fier à ce que voient nos yeux, car le cerveau interprète complètement ce qui lui est transmis, ce sont les failles de la vision !

Ce que les spectateurs voient n’est pas le réel. Un fait supposé, mais depuis validé par la communauté scientifique. Ainsi, deux chercheurs en neurologie, Stephen Macknik et Susana Martinez-Conde, ont étudié dans leur laboratoire du Barrow Neurological Institute de Phoenix, en Arizona, les biais cognitifs qui rendent la magie possible.

Ceci n’est pas un lapin, de Macknik et Martinez-Conde

Lors de leurs séances de travail, ils ont analysé précisément les numéros de prestidigitateurs, mettant en exergue par la même occasion le pouvoir mais surtout les failles du cerveau. Des erreurs de fonctionnement, qui troublent notre perception du réel. Dans notre cortex visuel, des interprétations se créent hâtivement, des automatismes se prennent, des réflexes s’installent. Le duo a nommé cette étude de ces biais cognitifs « neuromagie« .

Ils ont publié depuis en France un ouvrage intitulé « Ceci n’est pas un lapin ». Lors de leurs expériences, ils se sont entourés d’illusionnistes comme Apollo Robbins ou Mac King. En dévoilant leurs trucs aux scientifiques, ils ont aussi révèle les failles cognitives qu’ils utilisent pour illusionner le public.

Les magiciens exploitent les failles du cerveau

Les travaux de Macknik et Martinez-Conde ont démontré la base scientifique de ces phénomènes. Et c’est ce qui leur a permis de révéler au grand jour certaines failles du cerveau jusque-là méconnues des scientifiques. Le domaine de l’illusionnisme a fait progresser ainsi la science ! Selon les chercheurs, la prestidigitation nous apprend énormément sur le fonctionnement de notre cerveau car un tour de magie consiste ni plus ni moins à abuser notre cortex.

Les illusionnistes ont développé un savoir-faire qui permet de manipuler le point de focalisation et l’intensité de l’attention humaine, contrôlant ainsi à tout moment ce dont on est conscient ou non.
Pour parvenir à leurs fins, les magiciens emploient différents types d’illusions :

• Des illusions visuelles telles que les images rémanentes.
• Des illusions d’optique telles que la fumée et les miroirs.
• Des effets spéciaux comme les explosions etc.
·
Doublés d’une grande dextérité , un grand talent de persuasion, des dispositifs secrets et des trucages, l’ensemble devient un tour de magie qui séduit le grand public !

D’autres professions se servent également de ces biais cognitifs, à l’instar des hommes politiques ou des militaires. L’objectif est de se servir des failles de l’interlocuteur, qui peut-être un adversaire.

Car s’ils ne sont pas illusionnistes, ce sont néanmoins de grands professionnels du détournement de l’attention.

Comme dans le domaine du mentalisme, certaines professions utilisent des techniques utilisées par la publicité et le marketing

Pour vous prévenir de ses manipulateurs hors-pair, mieux vaut donc connaitre les biais cognitifs et les outils employés par ces personnes, qui ne l’utilisent pas pour distraire mais parvenir à leurs fins, à contrario des illusionnistes !

Un commentaire sur “Magicien mentaliste à Paris : la neuromagie

  1. Pingback: Magicien mentaliste à Paris : le détournement d’attention – Magicien Mentaliste Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

HIRO Classic and Digital Performer
Magicien Mentaliste depuis 15 ans, mon expérience artistique est au service de votre événement. C'est avec passion que je vous accompagne sur vos projets !
Open chat