Mentaliste à Paris pour le lancement du SUV DS3 Crossback

Mentaliste à Paris pour le lancement du SUV DS3 Crossback
Mentaliste à Paris pour le lancement du SUV DS3 Crossback
Mentaliste à Paris pour le lancement du SUV DS3 Crossback

Ce mardi le groupe PSA présentait son nouveau modèle, DS3 Crossback, un mini SUV de luxe à la française.

Un modèle destiné à rivaliser avec les Audi Q2 et Mini Countryman.

Style original, qualité de fabrication de haut niveau, équipement dernier cri, insonorisation et confort de suspension de référence pour la catégorie. Un modèle premium !

 

Magicien iPad pour le lancement de la voiture

Dans le cadre ce lancement, la marque m’avait donc recruté en tant que magicien mentaliste à Paris.

Spécialiste de la magie promotionnelle, j’ai déjà travaillé pour de nombreuses sociétés de luxe comme Chanel, Christian Dior, Air liquideBNP Paribas ou Hermès. Toutes ces marques me font confiance pour apporter une véritable plue-value, en concevant des tours de magie personnalisés.

C’était le cas une nouvelle fois pour cette soirée, avec une série de tours de magie iPad valorisant le logo DS. J’ai également offert des goodies à l’effigie de la  marque.

Expérience de mentalisme : Pierre, Feuille, Ciseaux

J’ai également proposé dans ce cadre un spectacle de mentalisme.

Avez-vous vu la scène du Mentalist dans laquelle Patrick Jane, le sourire aux lèvres écrase le shérif McAllisterà Pierre-Feuille-Ciseaux ? Sur un forum américain de magie, quelqu’un avait demandé comment il faisait… Et quelqu’un d’autre lui avait révélé le secret : le script. Personnellement, j’aurais été taquin. Évidemment, c’est tentant ! Tout le monde connaît ce jeu, il est simple et on sent bien qu’il est psychologique (et donc les mentalistes doivent y briller).

Alors il existe beaucoup de routines sur ce thème. À ma connaissance, toutes ajoutent quelque chose au jeu : des accessoires (cartes, jetons et autres objets) ou des phases dans un autre registre (Dans quelle main, Vérité-mensonge, …). La version que je vous donne ici est impromptue et propless (sans accessoire), comme le vrai jeu (et en plus, c’est à la mode). Cela dit, l’expérience me fait vous conseiller d’avoir à portée de main un crayon et un bout de papier, ou n’importe quoi qui pourra vous servir d’aide-mémoire.

PFC-2, LA ROUTINE EN TROIS MANCHES

« Tu sais jouer à Pierre-Feuille-Ciseaux ? Ben oui, tout le monde sait y jouer. Moi aussi, mais en plus, je ne peux pas perdre. Je ne gagne pas toujours, mais je ne perds jamais ! Parce que je suis mentaliste. Enfin… Je ne perds jamais si j’arrive à me faire une image, même un peu vague, de ce que pense mon adversaire. J’ai besoin d’images, et mieux tu te représentes les objets, plus je peux gagner, je te préviens. Est-ce que tu veux qu’on fasse l’expérience ? Évidemment, on ne met pas d’enjeu, ce serait malhonnête de ma part. Mais pour le plaisir ? »

Vous sortez la main de votre poche et vous l’ouvrez, vide, devant votre adversaire.

« Voici les trois objets. Oui, il faut les imaginer. Tiens, je te donne la pierre, c’est un petit caillou. Voilà la feuille, je l’ai roulée en boule mais c’est bien une feuille. Et tiens, je te donne aussi les ciseaux, ne t’en fais pas ils sont tout petits ils ne te couperont pas. Il faut que tu les imagines bien. Il y a une étagère invisible entre nous. Pose-les sur cette étagère, en rang. Parfait. Prends-en un. Sans me dire lequel. Je vais compter jusqu’à trois et à trois, tu feras le geste de l’objet (vous lui montrez) : la pierre (le poing fermé), la feuille (la main ouverte) ou les ciseaux (le ‘V’ avec les doigts). Prêt ? Allez. Un, deux, TROIS ! »

Votre adversaire montre le poing fermé, vous avez la main ouverte : votre feuille bat sa pierre.

« Je gagne la première manche. Tu peux encore te rattraper, ça se joue en trois. Mais on ne peut plus utiliser un objet qu’on a joué. Là, tu ne peux plus jouer la pierre, il te reste la feuille et les ciseaux, et moi, il me reste la pierre et les ciseaux. Tiens, je vais le marquer sur ce papier : Michel P F C je barre le P, et Cervier P F C je barre le F. Je laisse le papier là pour que tu le voies. Choisis ce que tu vas jouer maintenant, je réfléchis aussi… Prêt ? Un, deux, trois ! ».

Cette fois-ci, vos ciseaux coupent sa feuille.

« Deuxième manche pour moi. Allez, il nous reste un dernier objet à chacun. Prêt ? Un, deux, trois… Et ma pierre casse tes ciseaux. Trois victoires pour moi. Et merci d’avoir joué le jeu, de t’être représenté mentalement les objets. C’était pour le plaisir. J’ai gagné, tu n’as rien perdu. »

Dans un univers parralèle

La dernière phase (après votre première victoire) aurait pu être : « Choisis ce que tu vas jouer maintenant, je réfléchis aussi… Prêt ? Un, deux, trois ! ».

Cette fois-ci, vos ciseaux se heurtent aux siens.

« Égalité, manche nulle. Pour le moment, une victoire pour moi, une nulle, il nous reste un dernier objet à chacun. Prêt ? Un, deux, trois… Et ta feuille bat ma pierre. On a chacun une victoire, une défaite et un nul. Je n’ai pas gagné, mais je n’ai pas perdu ! Et toi non plus, merci d’avoir joué le jeu. ».

Pour réussir cette expérience, j’ai utilisé diverses techniques de mentalisme : la psychologie, la PNL et les failles de la vision.

Si comme PSA vous souhaitez proposer une animation originale pour un lancement de produit, une soirée d’entreprise, un mariage ou un anniversaire, n’hésitez pas à me consulter : contact@magicien-mentaliste-paris.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.